• Entrepreneneuriat,

Responsabilité sociétale et performance en PME : une étude exploratoire en Rhône-Alpes

Publié le 11 mars 2015 Mis à jour le 28 mars 2015

Les travaux académiques sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE)en PME se multiplient depuis une dizaine d’années et portent sur des problématiques variées comme le management environnemental (Berger-Douce, 2007), les politiques de diversité (Berger-Douce, 2010) ou encore la performance globale.

Ce sujet a incité de nombreux chercheurs à traiter dans leurs travaux du lien entre responsabilité sociétale et performance économique. En effet, depuis que Friedman (1962) a développé la posture selon laquelle la seule responsabilité des entreprises est de faire du profit, plusieurs chercheurs ont tenté de montrer que la responsabilité des organisations ne s’arrête pas à cette unique dimension économique. Orlitzky et al., en 2003, mettent en évidence à partir d’une méta-analyse qu’un lien positif pouvait parfois exister entre RSE et performance économique. Dans cette même dynamique, Porter et Kramer (2006, 2011) proposent un concept original qui articule performance économique et enjeux sociétaux au sein de la stratégie des entreprises : la création de valeur partagée. Par ailleurs, les travaux de Porter et Kramer (2006, 2011) semblent avoir été développés à l’intention des grands groupes et moins des PME. Cette tendance à prioriser les grands organisations dans les travaux relatifs à la RSE est historique et globale (Spence et Perrini, 2009). Aussi il nous paraît pertinent de comprendre comment le concept de Porter et Kramer peut faire sens dans un contexte PME. Autrement dit, les leviers de la création de valeur partagée décrits par Porter et Kramer ont-ils une influence sur la performance économique des PME ? L’objectif de cette étude est de tester le concept de Porter et Kramer sur sa pertinence en termes de performance économique dans un contexte PME. Pour ce faire, nous vérifierons le lien existant entre les leviers de la création de valeur partagée et la performance économique au sein d’un échantillon de 471 PME de la région Rhône-Alpes.
Nous développerons un cadre théorique en quatre temps qui aura pour but de clarifier le concept de création de valeur partagée (1.1), puis nous reviendrons sur les différentes approches de la création de valeur en sciences de gestion (1.2), nous identifierons par la suite les spécificités de gestion des PME relatives aux leviers de la création de valeur partagée (1.3), enfin nous ferons le lien théorique entre la performance économique des organisations et la création de valeur partagée
(1.4). Nous évoquerons ensuite les aspects méthodologiques mobilisés (2), puis nous présenterons les résultats de l’étude (3). Enfin, nous discuterons des résultats obtenus (4).

Mis à jour le 28 mars 2015